Un Village uni


Sur des skis, avec des pierres de curling ou des cigares, La Punt Chamues-ch (GR) cultive l’art de la vie associative. C’est pourquoi nos lectrices et lecteurs ont élu la commune grisonne village suisse de l’année 2021. Visite en Engadine.

 

Le pont est l’emblème de La Punt Chamues-ch. Il a donné son nom au village situé au pied du col de l’Albula et orne les armoiries en noir et or de la commune grisonne. Il relie les deux parties du village, le seul d’Engadine qui s’étend sur les deux rives de l’Inn. Mais ce qui relie surtout les gens d’ici, c’est la vie associative. «Elle vivifie l’ambiance du village et la rend intéressante», explique le secrétaire communal, Urs Niederegger, 61 ans. En poste depuis plus de quarante ans, il est l’un des plus anciens secrétaires communaux du canton et a déjà vu se succéder cinq syndics. Urs Niederegger est surtout un fervent militant de la vie associative locale. Il est membre de six des 11 sociétés villageoises et président de trois d’entre elles. Dans les années 1990, il a fondé le Club 92 Engiadina, qui organise de nombreux événements, et préparé La Punt comme lieu d’étape du Tour de Suisse. L’année dernière, il a créé le Club des amis du whisky et du cigare de Haute-Engadine. C’est lui qui a plaidé pour que le Club de jass soit autorisé à organiser des tournois pendant le confinement et pour que la commune mette un local à la disposition de la Société de jeunesse.






Les jeunes gens qui la composent organisent le brunch du 1er Août et le bal de la Chalandamarz, la fête grisonne qui célèbre la fin de l’hiver. Les membres de l’Association des pêcheurs à la mouche sont un peu plus âgés. Des sept amis, seulement deux d’entre eux ne sont pas encore à la retraite. Ils confectionnent eux-mêmes leurs mouches. «C’est de plus en plus difficile avec l’âge», confie leur président, Rico Niederegger, le frère du secrétaire communal. Le champion olympique Sandro Viletta, 35 ans, a appris à skier sur les pistes du village. C’est là qu’il a fondé le Ski Club, afin de pouvoir concourir sous le nom de sa commune. Son père, Claudio Viletta, préside le club. «Lorsque Sandro a remporté l’or à Sotchi en 2014, il y a eu un boom de nouveaux membres.» Ils sont aujourd’hui 73, dont, bien sûr, le secrétaire communal. Urs Niederegger fait aussi partie du Club de curling. «En hiver, nous avons ici deux mois de glace naturelle, c’est magnifique», explique Vladimir Prochaska. Né en République tchèque, il est arrivé en Engadine il y a quatorze ans et est aujourd’hui responsable du matériel du club. De décembre à février, il y a presque chaque jour un tournoi dans la région. «On gagne toujours, plaisante Prochaska. Si ce n’est sur la glace, au moins à l’apéro.» La chorale de jodel, elle, est pour le moins atypique: sa coprésidente, Lydia Mehli, ne parle pas le dialecte et ne porte pas le costume traditionnel local. «Je suis une pièce rapportée par alliance», plaisante-t-elle. Elle n’est pas la seule. Les femmes du choeur portent chacune l’habit traditionnel de leur région – celui de Mehli est ainsi valaisan. Lorsque la chorale se produit, on voit alors, en plus des costumes des Grisons, ceux de Fribourg, de Berne et d’Argovie. L’Alfisti, le Club Alfa Romeo, se fait également

remarquer. Ses 18 membres sont tous propriétaires d’une voiture de la marque italienne. 


A La Punt Chamues-ch, il y a des sociétés pour tous les goûts. Pour que la vie associative reste

aussi active et diversifiée, la commune offre 500 francs à chaque nouvelle société locale et 300 francs pour chaque année supplémentaire. Ce n’est donc pas par hasard si La Punt Chamues-ch

a été élu village suisse de l’année 2021 par les lectrices et lecteurs de la Schweizer Illustrierte, de L’illustré et du Corriere del Ticino. «Je suis fier de la cohésion qui règne ici», conclut le secrétaire communal Urs Niederegger, qui est pour beaucoup dans cette réussite.









Notre jury


Les membres éminents de notre jury couvrent la Suisse dans toutes ses régions, langues et facettes. Chaque membre met à profit ses différentes compétences et expériences pour passer les villages à la loupe.






Les sponsors principaux




Partenaires médias